La Barbade interdit le plastique à usage unique

La Barbade s’est placée au premier rang de la lutte contre les déchets en interdisant, depuis le 1er avril, toute importation de produits dérivés du pétrole et de plastiques à usage unique. Trois mois plus tard, à partir du 1er juillet, s’ajouteront à cette interdiction la distribution, la vente et l’utilisation de tels produits.

Si les propositions du gouvernement sont acceptées, les importateurs, détaillants et utilisateurs qui se trouvent en violation de cette nouvelle loi pourraient se voir imposer des sanctions pouvant s’élever à 50 000 $. L’interdiction s’applique aux conteneurs à usage unique composés soit de plastique ou de polystyrène/mousse de polystyrène tels que les gobelets, contenants alimentaires et cartons d’œufs qui sont d’usage courant dans l’industrie de la restauration.

La Barbade est le dernier pays de la Communauté caribéenne (CARICOM) à avoir mis en œuvre cette interdiction. La Jamaïque, Sainte-Lucie, la Dominique et Antigua-et-Barbuda font également partie des pays de la CARICOM à avoir mis en œuvre une interdiction sur l’utilisation de ces produits de plastique, ou prévoient de le faire.

Une interdiction totale est une décision courageuse, mais témoigne de l’attachement du pays à la lutte contre la pollution plastique. Avec l’émergence d’un nombre important d’alternatives durables au plastique sur le marché, plus de pays suivront peut-être le pas et interdiront à leur tour les plastiques à usage unique.

Lire l’article intégral dans Barbados Today


Nos solutions de rafraîchissement sont disponibles auprès nos partenaires agréés

Trouver un revendeur